Les missions capitales des gestionnaires de copropriété

Partager sur :
Les missions capitales des gestionnaires de copropriété

Un gestionnaire de copropriété, communément appelé syndic, doit être désigné quand un immeuble est géré sous le régime de la copropriété. Il est très conseillé de désigner un professionnel compte tenu de l’importance des missions visant à administrer une copropriété. Il va ainsi assurer la gestion comptable, technique, juridique et humaine de l’immeuble. Le syndic fera le lien entre les copropriétaires. 

Tout savoir sur le syndic de copropriété

Le syndic de copropriété peut être nommé de différentes façons : gestionnaire de copropriété, gérant d’immeubles, responsable de copropriété… Peu importe, son rôle est capital pour la gestion globale (humaine, financière, juridique et technique) de l’ensemble de la copropriété. Plus qu’un gestionnaire locatif, il est le mandataire représentatif de tous les copropriétaires.

Les principales missions du gestionnaire de copropriété

Pour faire simple, le syndic de copropriété administre le quotidien des parties communes d’un immeuble ou d’un lot de maisons pour le compte d’un groupe de propriétaires. Il assure la gestion de l’entretien ainsi que des petites et grosses réparations de l’immeuble. Il prend également en main le suivi des factures d’électricité, de l’assurance, de l’ascenseur, du chauffage collectif, des différentes charges liées à copropriété, etc.
Le syndic de copropriété intervient sur tous les fronts ! En plus d’être le représentant de tous les copropriétaires, il endosse les responsabilités juridiques et comptables relatives à la gestion quotidienne d’une copropriété.
En somme, le gestionnaire de copropriété assure le lien entre les divers interlocuteurs pour garantir le bon déroulement de la copropriété : les propriétaires et l’administration, les entreprises, les fournisseurs, les artisans, les locataires, etc. Par ailleurs, il gère les éventuels litiges et contentieux entre les différentes parties et les copropriétaires.